Les maisons incrustées dans un paysage de forêts, Beurnevésin fait rêver. Village calme et tranquille, à l'image de ses habitants, il respire le bonheur et le partage. Traversé par la Vendline, il est situé à un croisement de routes, à proximité de la frontière française.L'exploitation des forêts et l'agriculture sont les principales ressources de la région. Les secteurs secondaire et tertiaire offrent peu d'emplois sur place et obligent la migration vers les villages et ville alentours.

 

Village  Hôtel-Restaurant  Centre du village


Les Armoiries sont celles du chevalier Henry de Beurnevésin, seigneur du lieu, 1278. Reprises par la commune vers 1900, elles furent adoptées définitivement en 1944 avec une brisure, soit l'éloignement (suppression) de la bordure de gueules.

 

Merci de faire part de toutes vos suggestions à   Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

--> 2 dernières publications : 
                              
                               11-02-2020 demande de petit permis de M. Olivier Gury
                               11-02-2020 réservation de la cabane forestière

            

 

Réuni en séance extraordinaire le Conseil communal a pris connaissance de l'avis de départ de Beurnevésin, pour la fin du mois, de son conseiller M. Mario Fracheboud. Ce dernier a en effet saisi une opportunité professionnelle en acceptant un mandat de plusieurs années dans une Haute Ecole italienne. Malheureusement cette nouvelle activité est incompatible avec le maintien du domicile actuel.

Le Conseil communal remercie chaleureusement M. Fracheboud pour tout ce qu'il a accompli durant son séjour à Beurnevésin, particulièrement durant son mandat de conseiller communal.

Conformément à la législation sur les élections communales, les mandataires de la "Liste Libre" peuvent, dans le délai qui  leur a été fixé par le Conseil, proposer un(e) candidat(e) qui serait alors élu(e) tacitement. Faute de candidature valable dans les délais, une élection complémentaire serait fixée au 17 mai 2020, en même temps que l'élection d'un(e) vice-président(e) des assemblées. Le Conseil ne manquera pas de tenir les électeurs(trices) au courant de l'évolution de la situation.

 

 

 

       

 

 

 

 

 

Charles Gos - Au point 510